Comme vous toutes et tous, la contagion d’ampleur puis l’annonce du confinement rendu obligatoire en mars ont chamboulé notre quotidien. Notre vie familiale, notre vie professionnelle ont changé. Nos loisirs aussi. Plus de rencontres, plus d’activités, plus de projets à la Maison Bleue.

Pour autant toute l’équipe est restée mobilisée. Les permanents, les animateurs et animatrices d’ateliers ont essayé, à la mesure de leurs moyens de conserver le lien avec vous et parfois, de poursuivre des cours à distance.
Grâce à eux, le sens du mot Association a été préservé.

La Maison de quartier est une association. Au côté de l’équipe des salariés, le Conseil d’Administration est composé d’adhérents bénévoles comme vous. Nous avons fait le choix de maintenir à 100 % les salaires de tous les salariés, tant les salariés permanents que les animateurs d’ateliers, en complétant les aides de l’Etat pour l’activité partielle (chômage partiel).

À l’annonce des mesures gouvernementales de déconfinement, la Ville de Rennes a décidé de prolonger la fermeture pour le mois de mai afin de garantir la sécurité des adhérents comme celle des animateurs. Nous travaillons cependant à une ouverture partielle progressive à partir du 2 juin, selon la possibilité de mettre en œuvre des protocoles sanitaires adaptés.

D’un point de vue financier, la fermeture de la Maison Bleue depuis le 16 mars engendre des pertes d’exploitation pour notre Association : perte des recettes prévues sur les activités ponctuelles et fêtes de juin, location des salles … De plus, les contraintes extrêmement rigoureuses à respecter pour réouvrir la Maison Bleue en juin vont entrainer des coûts supplémentaires en frais de ménage, nettoyage et équipements spécifiques.

Il faudra probablement attendre début septembre pour dresser un bilan financier exact de cette période de confinement.

La question du remboursement des adhérents a été évoquée par certains. Elle sera abordée au prochain Conseil d’Administration du 10 juin. Cette fermeture est un cas de force majeure, indépendant de notre volonté et selon le règlement intérieur, elle ne donne pas lieu à un remboursement. Cependant, si le bilan financier de début septembre montre un excédent entre les aides reçues et les charges, il nous parait important de consacrer la totalité de l’excédent au bénéfice des adhérents. Cela se mettra en place à la rentrée de septembre selon des modalités que le Conseil d’Administration définira au vu du bilan financier.

La reprise de l’activité, les rencontres, les projets sont le cœur de l’association. Nous avons hâte de voir de nouveau la Maison Bleue s’animer et perdurer.

La Présidente, pour le Conseil d’Administration.

Suivez nous :

Ecrit par